Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le diable de la culpabilité, l’ange de la responsabilité


 

Entre ciel et terre. La limite délicate et subtile des sentiments. Au milieu de ça, un homme. Ou une femme. Une entité qui respire, ressent et pense, parfois trop. Un organisme autonome qui pourtant se rattache à un cercle plus large. Les Autres.

 

L’homme fait. Partir en vacances. Danser sous la pluie. Manger de la glace du bout des doigts. Dire non. Sauter en parachute. Sentir le vent qui s’engouffre dans la toile et ralentit la chute. Ressentir la musique. Prendre sa place. Aimer. Partir.

 

Mais l’homme pense. Il prend conscience qu’il n’est pas un organisme autonome. Il prend conscience de chacune des attaches qui le relient aux Autres. Déchiré entre ciel et terre. Est-ce qu’une cellule qui s’épanouit et pense par elle-même est compatible avec un organisme sain ? Comment peut-elle prendre sa place sans écraser les autres ? En médecine, on appelle ça un cancer.

 

L’homme culpabilise dès qu’il pense à lui. Il a l’impression de rompre les liens avec les Autres. Qu’il ne faut pas être plus ou moins qu’un autre. Ne pas étaler son bonheur, pour le malheureux. Cacher son talent pour ne pas être perçu comme empli de prétentions. Se normaliser. L’homme culpabilise. Mais ne pourrait-il pas plutôt assumer ce qu’il est ? Assumer son bonheur, son don, son talent, ses goûts, ses humeurs, ses peines, ses joies, ses couleurs, sa voix, son rire, ses pensées, ses envies…

 

En prenant la responsabilité d’être soi avec les autres, l’homme n’est plus la cellule qui se doit d’entrer dans la norme pour le Salut de l’ensemble. Il se transforme. Mais ne brise rien. Il devient l’électron qui gravite autour du noyau de l’atome. Les électrons se croisent, s’entrecroisent, cohabitent, partagent mais ne s’emprisonnent pas mutuellement. Ils sont indépendants et à la fois tous reliés au même noyau qui est leur essence de vie.

 

L’Amour.

 

(( Texte écrit en stage écriture et Feldenkrais à partir de l'ange de la responsabilité et le diable de la culpabilité ))

Haut de page