Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle heure est-il quand il accroche son sourire à mes yeux ?

par Mélanaï 21 Décembre 2012, 18:20 Une belle lisse poire au quotidien

DSC00157.JPG

 

250 jours.

 

C'est court, c'est rien. En plus ça tombe pile le jour de la fin du monde, si c'est pas malheureux.

 

Fin d'un monde. Des choses vont changer, mais celle-ci j'espère que non. Que j'arriverai à compter jusqu'à 365 sur mes dix pov' doigts, et puis 730 et puis plein d'autres chiffres rigolos par ronds du tout qui veulent rien dire. J'ai cette manie de compter tout ce qui bouge, surtout quand ça sert à rien. 250 c'est joli, multiple de 5, moitié de 500, quart de 1000.

 

Au fond les chiffres c'est quoi ? C'est relatif, ça sert à compter le temps qui passe, à donner une échelle à quelque chose d'impalpable. Mais si nous vivons ici et maintenant, comme on est censé le faire, à quoi ça sert de compter depuis combien de temps on est là ? Le temps n'existe pas. Les papillons et les fleurs sont là, peu leur importe de savoir depuis quand, jusqu'à quand. Ils sont.

 

Il était avant moi. Mais on est dans le présent en même temps, qu'importe ce qui a pu se passer avant.

 

250 jours, c'est beaucoup et peu à la fois. C'était un lundi, mais qui s'en souviendra ?

 

Depuis on compte les jours sans, bien plus nombreux que les jours avec. Mais après tout on s'en fout, dans les jours avec, on s'extirpe de l'espace-temps, si bien que les jours sans représentent bien peu face à l'intensité des moments ensemble. Ca pourrait faire 250 000 ans, en comptant les vies antérieures. Et bien plus si on compte celles à venir.

 

Et puisque demain n'existe pas, 250 ou 6 millions ça change pas grand chose. Si ça se trouve à partir d'aujourd'hui on va changer d'unité de temps et ça va foutre en l'air tous mes calculs, autant arrêter de compter tout de suite et profiter de l'instant.

 

« J'ai perdu la notion du temps, tant mieux.... »

commentaires

Quichottine 10/02/2013 21:18

Le blog n'est pas le plus important.
Du moment que tu vas bien dans ta vie, tout va bien.

Prends le temps d'écrire, même si c'est seulement dans un carnet, pour plus tard.

Peut-être à bientôt, Malanaï.
J'espère pour toi que l'attente ne doit pas être trop longue.

Douce et belle soirée.

Quichottine 24/01/2013 11:50

Es-tu toujours là, Mélanaï ?
J'aime t'imaginer en train de compter.

Je le fais aussi, rassure-toi.

Bises et douce nouvelle année.

Mélanaï 10/02/2013 12:25



J'ai beaucoup de mal à concilier mon nouveau travail avec le reste... et puis j'ai encore tous ces jours sans lui à compter. Mais je suis toujours un peu là quand même, essayant de trouver une
nouvel équilibre pour pouvoir reprendre l'écriture et le dessin et les partager avec vous.


 


Je te souhaite aussi une belle nouvelle année Quichottine :-)



Haut de page