Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oppressant (Tais-toi mon coeur)

par Mélanaï 10 Juin 2010, 18:25 Alpha Bêta Gamma

 

Premièrement ne touche pas à tes aiguilles
Deuxièment ta colère tu devras maitriser
Et surtout ne jamais oublier quoi qu'il arrive, ne jamais se laisser tomber amoureux , car alors pour toujours, à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, explosera l'horloge, imploseront tes os, la mécanique du coeur sera brisée de nouveau.


(Le jour le plus froid du monde, Dionysos)


Pour moi c’est l’heure de foutre à la poubelle
Mon cœur en bois et pour de bon,
C’est le crâne serti d’étincelles
Que je viens donner ma démission.

Allez les oiseaux de mon corps,
Fermez vos belles gueules à passion
Les accidents d’amour à la pelle
Ne m’ont pas toujours donné raison...


(Tais-toi mon coeur, Dionysos)


http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/10/100610062356378006202221.png


Tais-toi mon coeur... je ne le reconnais pas.


Nous n'avons plus rien à nous dire.

Que des futilités, "ça va et toi ça va oui et toi ça va oui et toi"

Nous n'avons plus rien à nous dire

Et pourtant, je ne peux me résoudre à le laisser partir.

 

L'espace d'un instant tout redevient comme avant.

Mais déjà il recule d'un pas et ses paroles t'empoigne à m'en faire perdre la raison.


Les palpitations deviennent ma prison.

Je voudrais t'arracher pour y mettre fin pour de bon.


Oh mais tais-toi mon coeur, je ne le reconnais plus...

 

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/10/100610062356378006202220.png

 

Aquarelle & encre de Chine

 

Ce qui est assez marrant, c'est qu'il y a plein d'univers qui se touchent et se rencontrent. La mécanique du coeur de Dionysos, les Noces Funèbres de Tim Burton, le fantôme de la crypte dans Monkey Island 3, Lady Platonique chez Mélissa Mars. Un coeur mécanique pour l'un, un fiancé qui brise le coeur et fait mourir de chagrin les deux suivantes, le coeur d'épine de Métal Boy pour Lady Platonique, qui a un pansement à la place de son coeur arraché. Et il y en a sûrement bien d'autres. Et ça me donne l'impression qu'ils sont allés fouiller dans ma tête pour les décors de leurs univers. Au fond, on a tous le même destin. Et ça confirme le fait que les pensées & les idées se transmettent sans avoir été forcément préalablement matérialisées.

 

Et du coup ça rejoint ce que j'avais écrit pour Iris.

 

(Sinon, et bien non, je ne m'en remets pas.)

commentaires

Haut de page