Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grandir exige un abandon de tout sentiment de sécurité

par Mélanaï 20 Janvier 2011, 11:19 Une belle lisse poire au quotidien

DSCN6428.JPG

 

Quand j'étais petite, et encore jusqu'à il n'y a pas très longtemps, j'étais persuadée qu'en grandissant, il faudrait que je parte loin loin de la maison.Que "l'idéal" serait même de quitter le département. Ne me demandez pas pourquoi, peut-être parce que mes parents ont eux-mêmes quitté leurs régions natales. Ca me rendait malade parce que je ne voyais pas trop où je pourrais vivre à part dans le Var.

 

Je me disais qu'il fallait une distance minimale avec le domicile familial, qu'on n'avait pas le droit d'être tout prêt. A l'école, ça me faisait toujours bizarre tous ces gens qui étaient parfois dans la même classe que leurs cousins/cousines, qui allaient manger tous les deux jours chez leurs grands-parents. Je n'ai jamais connu ça, ça fait 21 ans que je vis dans la même maison, à plus de 10h de route de ma mamie, qui même si elle pense à moi quand elle fait des gaufres belges, ne peut les partager avec moi que par la pensée.

 

Maintenant que je suis à 250 km de la maison, j'ai compris qu'on n'était pas obligé de partir loin. Ce qu'il faut, c'est savoir partir de la maison. Et pour l'instant je ne suis pas encore tout à fait prête. Parce que mon chien m'attend & que j'ai l'impression de commencer seulement à profiter, depuis que j'ai arrêté d'être une no-life :[].

commentaires

Quichottine 23/01/2011 11:55


Partir... Tu as raison, on n'est pas obligé de partir loin.

Mais c'est vrai que ceux qui restent ne comprennent pas qu'ils ne sont pas vraiment "grands" et qu'on ne l'est qu'en décidant de vivre seul sa vie.

Les parents seront toujours là en cas d'urgence. :)

Passe une belle journée, Mélanie.


Mélanaï 25/01/2011 21:17



Même si c'est dur je suis fière d'être partie, de mener ma vie, même si c'est pas toujours facile. Je suis contente de venir d'un petit village qui oblige à partir pour faire ses études. Ceux qui
vivent dans les grandes villes ne grandissent pas toujours aussi bien, je pense. Et sont probablement moins libres que moi.


C'est quand même bien de choisir à quelle heure faire à manger ;-)



Haut de page