Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cinq heures, Paris s'éveille, je n'ai pas sommeil

par Mélanaï 28 Mars 2012, 23:18 Bloc-Note

DSC02225.JPG

 

J'ai une petite crise de nombrilisme. C'est p'tet le fait de m'être endormie à 6 heures du mat' ! C'est p'tet le Céphyl qui m'emmène au pays des éléphants roses. J'me retrouve à 5h du mat' dans ma salle de bain en train de danser devant ma glace sur Faudel "C'est iciiiiiiiiiiii que je suis nééééééééééééééééééééééé"

 

Tu chantes comme une baignoire et y'a personne pour entendre.

 

Comme dans les clips où la jeune ado trop belle se trémousse en nuisette. Qaund il est 5 heures, je me trouve vachement kiffante. Dommage, j'étais toute seule pour faire cette constatation.

La nuit, c'est le meilleur moment pour se poser des questions débiles. Pour se dire "Oh merde il était sur msn, peut-être qu'en vue de l'heure tardive il serait venu me parler, intrigué de me voir connectée." et pour se faire un tas de films.

 

Les chaînes de télé ne pensent pas aux insomniaques. Vous voulez savoir ce qu'il y a entre 1h et 4h du mat' ? Chasse-pêche, nos amis les bûcherons, la vie des tortues de mer et des trucs pour les obsédés du kiki sexuel. Merde quoi ! Obligée d'attendre 4h pour avoir les clips du M6. Et en plus, ils passent de la daube, des chanteuses qui braillent (ils en profitent, personne regarde !)

 

Aujourd'hui j'ai raconté n'importe quoi à tous ceux qui m'ont parlé. Même à "Lui" alors c'est pour dire. J'étais complètement déphasée. Je sombre dans la niaiserie la plus totale. Il pourrait se retrouver avec un "Je t'aime Prout-Prout" dans les dents qu'il y comprendrait rien. Et moi non plus.

 

C'est l'effet de l'acide acétylsalicylique. J'me rappelle même plus ce que c'est ce truc. On l'a vu en spé, le jour où je me suis cassé la gueule au tableau. Je me rappelle seulement ce passage où j'ai évité la porte de deux centimètres et où j'ai poussé un petit cri, le genre de cri que tu te dis "tiens-c'est-de-ma-bouche-qu'est-sorti-ce-son-complètement-ridicule ?"

 

N'empêche je sais pas si je tiendrai longtemps à faire semblant. Un jour où de l'acide acétylsalicylique se baladera dans mon sang et qu'il sera là, j'vais forcément faire une gaffe. Et il voudra plus jamais me parler. Y'a des jours où je l'aime et des jours où il n'est qu'un rugbyman ahuri parmi tant d'autres. Parce qu'avouons, des fois, son sex-appeal, il l'a laissé au pressing !

 

En plus, j'suis même pas sûre de l'aimer.

 

Moi j'aimerais bien que la prochaine fois que je me retrouve à danser devant ma glace à des heures indécentes, il soit là pour me dire que j'ai complètement craqué et qu'il me rejoint de ce pas dans cette crise de nombrilisme. Et ce serait sur son déhanché que j'aime tant qu'il me dirait "Je t'aime Prout-Prout !"

 

[[ Vieil article écrit janvier 2008, avec le titre d'origine, retrouvé dans mon carnet à articles. Je n'ai pas noté la date, mais je me rappelle que c'était un jeudi soir, parce que ce jour-là j'avais cours d'archéologie médiévale et que malgré ma nuit blanche j'y suis allée comme un zombie et qu'après je me suis arrêtée à la pharmacie acheter du céphyl et que j'ai failli m'évanouir de douleur dans les bras du pharmacien. Oui, comme diraient Caro ou Elo, j'ai une mémoire infaillible ! En tout cas, cet écrit m'a bien fait rire. Il date d'une autre époque, celle où les gens allaient encore sur msn. Pis des fois, j'suis vraiment timbrée. Mais je dis souvent des trucs vrais, surtout quand j'ai mal au dos. ]]

commentaires

Quichottine 10/04/2012 01:27

Il y a encore des gens qui vont sur msn, tu sais... :)
Quant à ton acide machin truc, c'est de l'aspirine, non ?

En tout cas, continue de noter ce qui te passe par la tête à des heures impossibles... ça peut toujours servir.

Mélanaï 05/05/2012 16:23



Oui c'est ça c'est de l'aspirine :-)


Moi de mes amis il n'y a plus personne qui se connecte, je préfère pourtant cette messagerie à celle de Facebook !


Milles bisous italiens :)



Haut de page