Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

What's Happening Out There ?

par Mélanaï 13 Décembre 2008, 17:44 Gribouillages



Je ne sais pas pourquoi mais depuis toujours, je suis fascinée par les torturés psychologiques. Les fous. Les clowns méchants. Les asiles psychiatriques. La vue d’un parc à l’abandon, avec ses balançoires qui jouent avec le vent, rythmé aux grincements des chaînes métalliques, m’a toujours plongée dans une rêverie intense.
Peut-être n’est-ce pas normal. Certains diront que je suis flippante, qu’à la limite mes pseudo névroses psychotiques sont à prendre au sérieux. Ce n’est pas vraiment le fait d’être comme eux qui me fascine. Je ne pense pas finir comme ça. C’est plutôt que ça me touche, cette mélancolie, cette tristesse.

Ce ne sont pas les fous dangereux qui font l’objet de mon attention. Plutôt les personnes qui ont un Toc, qui ont des hallucinations. Un mouvement répétitif. Cette torture psychologique plutôt flippante. J’ai comme envie de les comprendre. Je ne comprends pas pourquoi ces cris au lointain, ces portes qui claquent me font cet effet. Pourquoi je préfère les clowns au rire sardonique aux princes charmants. Pourquoi cette atmosphère pesante me donne l’impression d’être chez moi, même si elle m'effraie en même temps.

Un jeu Pc pourrait résumer tout ça. Sanitarium. Peu d’entre nous le connaissent, il a été retiré de la vente au bout d’une semaine. Trop violent il paraît. C’est vrai, d’ailleurs pour dédomagement des traumatismes qui auraient pu être causés, ils vendent de plus en plus de jeux de guerre au réalisme fou. C’est bien plus épanouissant. Bien moins choquant. Bien plus normal. Sanitarium, ce n’est rien de plus qu’un jeu où la torture psychologique est à son comble. Ces Français n’ont sûrement pas supporté cette introspection en eux-même, ce que l’histoire leur rappelait à leur propre histoire.
C’est pourtant un tableau explicite de la mélancolie et de la compassion que l’on peut éprouver. Il y a un asile. Il y a des fous, avec des voix qui font frissoner. Il y a une Victoire en pierre qui pleure. Il y a un monde où une plante a massacré tous les parents et se fait appeler Mère par les enfants qui chantent une chanson à vous glacer le sang. (« Mère est bonne, Mère est le chemin, Mère nous protège de la viande qui nous ferait du mal, il faut tuer la viande pour que les graines poussent, nous sommes tous les graines de Mère ») Il y a un cirque à l’abandon et des clowns aux tendances anthropophages. Il y a un manège en bois érodé par le temps. Il y a un médecin qui, pour la science, met en œuvre une boucherie humaine incomparable. Il y a la réflexion sur les sacrifices, sur Dieu et tout ce qu’on lui met sur le dos pour justifier nos actes. Il y a des univers fantastiques où l’on réfléchit sur la guerre et la manipulation des médias. Il y a Sarah, atteinte d’une maladie, qui a perdu sa poupée et meurt avant que son frère ne l’ait retrouvée. Il y a une maison aux murs qui saignent de cette culpabilité avec laquelle vit le frère. Il y a la force d’un combat à l’intérieur même de l’esprit. Parce que tout ceci n’était qu’hallucinations du personnage qui se bat pour sortir du coma. Et on en ressort transformé.

Après y avoir joué vous comprendrez peut-être cette opinion, cette compassion, cette fascination. Je ne cherche pas à vous convaincre. Juste à montrer que parfois, le monde ne tourne pas vraiment rond.

Pour y jouer c'est par .

commentaires

clém 14/12/2008 09:32

I love this game ! Et dire que je l'ai eu totalement par hasard ! Si j'me souviens bien, c'est au lycée, un gars à qui ça correspond bien d'ailleurs qui me l'a passé, et j'avais vu la présentation dans un magasine.
Par contre je savais pas qu'il avait été retiré de la vente ! quele connerie ! c'est sur que ça fait frissonner, mais les jeux de guerre, les shoot'em up de plus en plus réaliste où on dirait que c'est une vidéo..c'est légérement plus violent ! En tout cas celui là c'est comme un excellent film, avec une ambiance oppressante, loin d'être sereine...hi hi !

Haut de page